Votre ex est-il un ex Apple ?

Mises à jours régulières, obsolescence programmée, données revendues sur Internet…. Votre ex a peut-être été contaminé par la philosophie Apple… Twenty vous aide à décrypter le phénomène.  
25/11/2018

 

Et si la révolution Apple s’était propagée à ce que nous avons de plus intime, nos ex ? A force de passer d’un mac, à un i-pad, à un i-phone, certains seraient-ils devenus des produits dérivés de la marque ? Après tout, comme l’a justement souligné Baudrillard dans la Société de Consommation, à force d’idolâtrer les objets, de les élever au rang de divinités, nous nous sommes à présent constitués à leur image. L’ex Apple serait donc une conséquence directe de la fétichisation de la marchandise. Décryptage.

 

1- Vous avez signé sans avoir lu les conditions d’utilisations

 

 

Vous avez rompu, innocemment, peut-être même par texto, au terme d’une histoire plus ou moins longue, plus ou moins insignifiante, en pensant que cela vous libérerait tous deux. A présent, vous lui êtes obligé, sans trop bien savoir pourquoi. Il ou elle exige de vous toutes sortes de choses, vous appelle au beau milieu de la nuit pour « parler », vous demande de garder son chat « à problème » en pleine crise de la quarantaine (il a 47 ans et demi en âge chat), vous supplie de l’accompagner à un mariage en Pologne, décide de vos prochains rencards … en un mot, il ou elle refuse de sortir de votre vie.

 

2- Vous avez été trompé par le packaging

 

 

Il faut dire qu’une séparation à l’amiable, bien lisse, épurée de colère et de haine, aux angles arrondis, avait de quoi vous séduire. L’apparente élégance de la démarche vous a même procuré, un instant, un sentiment grisant de supériorité. Vous vous êtes dit que vous étiez différents, qu’une autre voie était possible, plus saine, plus belle, plus pure. Et puis, le design de votre ex, son aspect physique, est lui-même très satisfaisant. Il serait dommage de vous quitter pour de bon, de vous aliéner ses atouts esthétiques… si vous changiez d’avis, la relation pourrait reprendre, et l’idée continue de vous agacer. Qu’il ou elle soit un pervers polymorphe, narcissique et névrotique semble miraculeusement excusé par la perfection des lignes.

 

3- Il ou elle a une foule d’adorateurs

 

 

L’ex Apple se reconnaît à ses admirateurs. Une fois que vous avez croqué dans la pomme, c’en est fait de vous. Vous voilà complètement accro, prêts à croire n’importe quoi pour avoir votre dose d’elle ou de lui. Ses adorateurs le traquent, vont chercher à entrer en contact avec vous, pensant ainsi se rapprocher de lui. L’ex Apple est magnétique. Charmeur né, il sait manier le storytelling à la perfection, se rendre désirable, qui à vous changer en junkie émotionnel.

 

4- Il vous fait croire que vous ne pouvez pas vous passer de lui

 

 

Une fois que vous l’avez essayé, vous êtes persuadé que tous les autres sont défaillants. L’ex Apple s’arrange pour que vous ne puissiez plus vous connecter qu’à elle, ou lui. Il devient en quelque sorte le processeur de votre vie. Tout ce qui échappe à sa sphère d’influence vous semble caduque, dérisoire et bas de gamme. Faire l’amour avec un autre  vous donne l’étrange impression de taper sur un clavier en QWERTI… vous êtes désorienté, incapable d’articuler une phrase ou d’exécuter une levrette matinale sans faute de frappe.

 

5- Il ou elle fait des mises à jours régulières

 

 

L’ex Apple passe son temps à se rebooter et surtout à vous le rappeler, notamment à travers de petits « hey » envoyés sur Facebook à deux heures du matin. Constamment, il vous fait croire que sa mémoire est plus performante, que ses applications sont plus intuitives… en un mot, qu’il s’est amélioré, pour vous et pour vous seulement.  Une révolution factice, cachant en vérité une batterie aux capacités réduites et des branchements impossibles.  Vous vous rendez vite compte que l’ex Apple est en vérité le même, en moins bien, et que ses failles vous retiennent prisonniers de son emprise. A force de mises à jour, vous ne pouvez plus vous lier à d’autres que lui.

 

6- Il ou elle s’est implanté absolument partout

 

 

C’est comme s’il avait colonisé votre vie. Il ou elle est devenu le confident de votre mère, le meilleur ami de vos amis. Il a trouvé du travail dans le bar en bas de chez vous, et un appartement près de l’endroit où vous travaillez. Lorsque vous avez un nouvel ami Facebook, il est souvent votre seul et unique ami commun. Il a décidé de vous hanter, et même les tags qu’il faisait à seize ans ou les stickers de son label minable d’électro se retrouvent, par magie, tapissés le long des murs des quartiers que vous fréquentez le plus.

 

7- Il ou elle voudrait être votre ami

 

 

Alors que votre relation était purement charnelle, il ou elle s’est changé, depuis la rupture, en une interface idéale de dialogue, ou plutôt de monologue. Jamais un mot au dessus de l’autre, allant toujours dans votre sens, il vous parle à la manière d’une intelligence artificielle, qui aurait pris connaissance de vos goûts, de vos peurs, de vos désirs, de vos rêves, de toutes les relations d’intersubjectivités que vous avez tissées et qui vous définissent. L’ex Apple vous invite à vous épancher sur vos misères, n’intervient que très rarement, de manière brève et limpide, taiseuse. Et puis, avec vous, il ou elle se montre encourageant,  amical. Il vous traite presque comme un roi, ou plutôt, le client d’une amitié pas si désintéressée que cela.

 

8- Il ou elle vous espionne

 

 

L’ex Apple est un adepte du stalking. Il ou elle vous traque, est sans cesse là, tapi dans l’ombre, à vous espionner. Connecté quand vous l’êtes, sur les réseaux sociaux il like toutes vos photos, regarde toutes vos stories. Vous avez même l’impression qu’il a posé des micros chez vous…  quand vous dites que vous avez bien aimé le film Smiley Face, il vous envoie illico un smiley par texto.

 

9- Il ou elle revend vos données sur Internet

 

 

Et oui, l’ex Apple n’hésite pas à se livrer en public sur votre relation passée. Il ou elle aime révéler les aspects les plus regrettables de votre personnalité, les actions les plus humiliantes que vous ayez pu accomplir. L’intimité que vous avez partagée se retrouve alors exposée à vos dépens. Tout le monde a ainsi pu apprendre pour cette malheureuse fellation ratée dans les toilettes du RER C en redescente d’alcool, que vous aviez préféré occulter. Ce qu’il en retire ? Le plaisir de vous nuire, bien sûr.  

 

10- Il ou elle est menacé d’obsolescence programmée

 

 

Et oui, par chance, l’ex Apple est menacé d’obsolescence programmée. Une fois la garantie périmée, trois ans maximum, l’ex Apple se désamorce, passe à autre chose et déserte votre existence. L’ennui, c’est que vous ne pouvez pas vous empêcher de vous précipiter sur le suivant, le prochain ex Apple, la prochaine Révolution. Vous les collectionnez, au point de vous demander si c’est là votre œuvre à vous, si vous êtes l’unique responsable du phénomène. Après tout, c’est bien vous qui les avez invité à prendre le contrôle. Vous leur avez accordé suffisamment de crédit pour qu’ils se sentent légitime dans leur stratégie d’asservissement. Pourquoi ne pas opter pour un Asus, la prochaine fois, un Dell, un Acer ou un HP ?

 

 

Par Carmen Bramly, 23 ans, écrivain

Rechercher

×