TWENTY QUARANTAINE #7 : Les bons plans du mois, en restant chez soi

En cette période de quarantaine, Twenty vous donne la parole et vous permet de tout partager avec nous : envies, angoisses, rêves, coups de gueule, coups de coeur... Aujourd'hui, une Twenty nous confie tous ses bons plans...
09/04/2020

 

Vous pensiez que le mois d’avril ne pourrait pas être pire que celui de mars ?

Mauvaise nouvelle : le printemps est là, vous crevez d’envie de vous balader dans les rues de Paris, mais la seule chose que vous êtes autorisé à faire pour votre propre bien, c’est rester confiné dans votre appartement.

Que vous soyez seul.e ou en famille, avec votre amoureux.se ou votre colocataire, vous trouvez forcément le temps long, et c’est bien normal. C’est déjà long de rester une journée chez soi, mais alors plusieurs semaines ! Le bon côté des choses, c’est que la vie culturelle se réinvente pour nous aider à supporter de garder les fesses sur un fauteuil, et de ne pas profiter des activités habituelles (théâtre, cinéma, expositions…). Pour cette seconde édition de notre mensuelle, on vous a donc répertorié des occupations 100% confinement et 0% Covid-19 !

 

Commençons par l’initiative de diffusion gratuite d’un contenu de qualité en ligne par plusieurs acteurs de la vie culturelle. Les cinémas MK2 et le magazine Trois couleurs s’associent pour nous offrir une sélection de courts-métrages de Betty Boop.

Sur le site de l’Opera de Paris, vous pouvez profiter du Lac des cygnes, de Gisele ou des Indes Galantes.

Et la Comédie Française n’est pas en reste, puisque tous les jours, ils proposent des retransmissions de pièces de théâtre en ligne, à 18h30 et 20h30 en semaine, avec un horaire supplémentaire le jeudi à 21h45.

Quant à nos musées préférés, eux aussi ont pensé à nous : Orsay propose des promenades imaginaires écrites par Béatrice Fontanel à partir de célèbres tableaux, le Louvre des focus sur ses oeuvres les plus célèbres (Le portrait de la marquise de Pompadour, la Joconde…), le Centre Pompidou propose de découvrir chaque semaine en exclusivité un film différent via son « ciné-club ». Il y a de quoi faire !

 

Même si le monde réel s’est (plus ou moins) arrêté, rien ne vous empêche de profiter de celui, fictif, des super-héros. Si par exemple, vous avez toujours été branché X-Men, on vous conseille les intégrales éditées par Panini, et qui regroupent les histoires des célèbres mutants année après année. Notre récent coup de coeur est le crossover entre les équipes X-Men, X-Factor et X-Force dans le tome I de 1993, scénarisé par Scott Lobdell. Face à Stryfe, Apocalypse et Monsieur Sinistre, trois méchants d’anthologie que les passionnés de comic books connaissent bien, nos héros unissent leurs forces afin d’empêcher la mort du Professeur X. Qu’il s’agisse des dialogues taillés au couteau, du look incroyable des personnages ou de l’intrigue, captivante, vous ne pourrez pas lâcher cet ouvrage avant de l’avoir fini !

 

Enfin, si vous êtes un.e adepte du binge-watching, le confinement est le moment idéal pour en profiter un max sans vous sentir coupable. Cela tombe bien, Netflix a ajouté à son catalogue la filmographie complète d’Hayao Miyazaki, du Voyage de Chihiro au Château dans le Ciel, en passant par ses longs-métrages les moins connus, comme Kiki la Petite Sorcière ou Porco Rosso. Autant de chefs-d’oeuvre enfin à la disposition des abonnés de la plateforme, dont la poésie et le charme sont intemporels.

À moins que nous n’optiez pour Disney+, disponible en ligne depuis le 7 avril pour la (modique ?) somme de 6,99 euros par mois. Vous y trouverez les classiques de votre enfance (Bernard et Bianca, Cendrillon ainsi que la filmographie Pixar), leurs adaptations modernes en live-action, des séries et des films Star Wars ainsi que les super-héros de l’univers Marvel. Parfait pour un confinement en famille !

 

Par Mélanie Tillement 

Rechercher

×