Autopsie d'un Twenty : c'est quoi, finalement, avoir 20 ans ?

Conscient de son rôle, Twenty est venu vers vous, vous a rencontré, vous a interrogé, et voici ce qui en est ressorti. Une enquête de terrain rondement menée, pour répondre à cette seule question : Twenty, qui es-tu ?
12/01/2018

 

 

Il y a quelques semaines, nous avions arpentés les bars, les écoles et les soirées afin de vous rencontrer. Notre seul objectif : réunir un maximum de témoignages, de jeunes avoisinant la vingtaine, et d’en ressortir les plus gros traits de cette génération. En relisant ces témoignages, Twenty a pu constater que de nombreux traits ressortaient de ces discussions. Les jeunes, dans leur majorité, rêvent vivent, et se projettent sur les mêmes choses. Voici donc le portrait robot de cette génération, loin des clichés !

 

 

C’est en effectuant une relecture sommaire aux réponses que l’on m’avait donné que j’ai décidé d’élaborer point par point les propos qui sont revenus à plusieurs reprises. C’est alors, dans la plus grande des simplicités, que j’ai pu constater que nous, jeunes, étions désireux des mêmes choses, détestions les mêmes faits. Lorsque la nuit fut tombée, je me suis amusée à compter les réponses communes entre chacune des rencontres que j’avais pu avoir. Voici le résultat. 

 

 

Qu’aimez vous le plus au monde ? 

 

Certains auraient pu penser que nous étions en quête de rébellion et bien, détrompez vous ! Les trois quarts d’entre nous ont répondu leur « parents, frères et soeurs ». Fini le temps des sentiments cachés, à présent, les twenty déballent et crient haut et fort leur amour ! Certains se sont permis d'ajouter leur âme soeur, c'est le cas de Gaëtan, 22 ans "ce que j'aime le plus, c'est admirer ma copine". Et si on était passé du bad boy au big love ? Pour d'autres, hormis leur parent, ce qu'ils aiment par dessus tout, c'est leur animal de compagnie, comme Clara, 19 ans et Méo, 2 ans "C'est mon Méo d'amour, mon chien". C'est à ce moment là que votre curiosité se demande qu'ont répondu le quart restant ? Il s'agit de la nourriture. Et oui, pour 1/4 des jeunes, manger est la chose qu'ils préfèrent. Comme réponse "des pâtes", "de la raclette", "de la charcuterie"... Bon, on espère que ce froid n'a pas faussé les réponses. 

 

 

 

 

De quoi êtes vous le plus fier ? 

 

Des études et du travail. 80% des jeunes aiment que l'on remarque leur travail et être féliciter. Pour la plupart des jeunes interrogés, il s'agit de la réussite des études ou d'un stage. Pour le reste, il semblerait que ce soit le fait de rendre heureux leur entourage. Dans l'ensemble, on remarque que la fierté personnelle provient à l'origine de la fierté dans le regard de l'autre. Pour Manon, 21 ans, c'est au travers de sa famille. "Je pense que c'est d'avoir rendu mon grand père fier de moi en faisant une assez bonne année scolaire.". Alix m'a confié être fière d'avoir arrêté ses études pour le théâtre. "Cétait un choix qui n’était pas facile à faire, écouter son envie profonde plutôt que tous les gens qui te disent que tu vas trimer. Aujourd’hui je fais ce que j’aime tous les jours et c’est tellement bien! " Et attention : sur 34 personnes interrogées, seulement une n'a pas parlé d'une fierté personnelle. Églantine, 21 ans, a affirmé être " fière de ma (sa) soeur qui vient d'obtenir son code à seulement 15 ans ".

 

 

 

 

De quoi rêvez vous ?

 

De réussite, d'argent et de bonheur !

 

 

 

 

Qu'aimeriez vous voir disparaître ? 

 

Alors que je m'attendais à des réponses tournées vers le racisme ou le sexisme, deux débats actuels de nos sociétés, la moitié des jeunes ont répondu vouloir lutter contre l'injustice. 10 personnes ont répondu les injustices (au travail et à l'école), 5 ont répondu les inégalités sous toutes leur forme. Enfin, notons des cas particuliers : la haine, la trahison, l'égoïsme...

 

 

 

 

Ce qui vous fait le plus peur ?

 

Plusieurs choses terrorisent les jeunes, mais la mort reste la réponse récurrente ! Perdre un proche, mourir d'un accident, ou mourir à leur tour sans avoir vécu ce qu'ils avaient imaginé. Vient en seconde position la peur de l'abandon, la peur de la solitude. Peur de se retrouver seul, de ne plus avoir de contact avec l'autre. Enfin, la guerre et la peur de l'ennuie sont les troisièmes réponses les plus données.

 

 

 

 

C'est quoi avoir 20 ans ?

 

On aurait pu croire que la vingtaine était pour les twenty un âge à mi chemin entre l'adolescence et le passage à l'état adulte. Et bien non ! Pour une grande partie des interrogés, 20 ans, c'est devenir adulte. C'est le cas de Matthieu qui à 19 ans seulement, affirme "20 ans, c'est 1/5 de siècle, c'est rentrer dans le monde du travail et des adultes". À partir du moment où cette base est fondée, deux clamps de distinguent : d'une part, ceux qui pensent que cette deuxième décennie d'existence est un renouveau, une nouvelle étape, comme Églantine "âge de l'aventure, des découvertes. Âge de l'affirmation de soi", ou de Ghazi "une nouvelle vie, une nouvelle aventure". Et de l'autre, ceux qui Léa, comme voient en cet âge comme une "nécessité de renouveler l'insouciance de l'adolescence...". Chloé ajoute "Tu dois savoir faire la part des choses entre t’amuser et avoir des responsabilités". Mais pour ceux qui s'inquièteraient, calmons nous ! Pour nous tous, 20 ans c'est endosser un rôle plus responsable, c'est devenir plus autonome, mais avec nos peurs et nos doute. Finalement, on a trouvé une réponse qui résume assez bien la situation. Elle vient de Fiona, 19 ans, qui nous dit " 20 ans c'est ouvrir les yeux sur un monde qui fait peur, en gardant son doudou sous l'oreiller !"

 

 

 

 

Où vous voyez vous dans 10 ans ?

 

Aux alentours de la trentaine, les twenty de 2017 se voit en famille, avec des enfants. Mais attention, pour eux, ce statut familial est possible à condition d'avoir une carrière qui le permet. Ou du moins, une stabilité suffisante. Ghazi, 20 ans, se voit "entrain de bosser", Yoan 19 ans se voit "avec sa copine dans un appartement, entrain de fonder une famille." Enfin, Camille, 18 ans, se voit "avec un gros bide de femme enceinte".

 

 

 

N'allons pas jusqu'à dire que les jeunes sont tous les mêmes. Loin de moi l'idée d'émettre cette hypothèse. Cependant, en discutant avec ces Twenty, croisés par hasard, force a été de constater que nous nous sommes tous construits plus ou moins sur un socle commun. Pour résumer, on pourrait dire que les jeunes d'aujourd'hui aiment ceux qui les entourent, et qu'ils en sont très attaché, mais ont besoin de se sentir aimés en retour. L'épanouissement professionnel ou scolaire leur importe et joue sur leur moral, et leur égo.

Quand on est twenty en 2017, on rêve d'argent et de réussite, et finalement, ces réponses sont la continuité des précédentes : réussir, rendre heureux, rendre fier. La mort est perçue comme quelque chose d'angoissant. On a peur de perdre. L'ami, le père, la soeur ou encore le chien. Peut être plus que les générations précédentes.

Enfin, quand nos Twenty deviendront Thirty, tous se voient au boulot, si possible en entreprise, et en famille, qu'elle soit nombreuse ou réduite.

En ce qui concerne le présent, 20 ans est pour eux le nouvel âge de raison, même s'il a sa part d'ombre, de folie. C'est l'âge de la découverte, l'âge de tous les possibles. 

 

Par Marine Sabourin, 18 ans, étudiante.

Rechercher

×