Comment se préparer pour le Dour Festival ?

Chez Twenty, nous sommes prévoyants ! Nous avons donc pensé à tout, en vous préparant ce petit guide, pour être bien sûrs que vous n'oubliez rien avant de vous rendre au Dour Festival ! Ni votre crème solaire ni votre bermuda porte bonheur !
06/07/2018

 

 

1- Précommande ton pack de Jup’ !

Toujours à la pointe de l’innovation, le Dour festival inaugure cette année un service pour réserver ton pack de bières ! Une des galères communes aux quelques 200 000 festivaliers est le transport d’alcool sur le camping : c’est lourd, c’est encombrant et la chaîne du froid est mise à rude épreuve. Dour change la donne : réserve ton pack de Jupiler à venir retirer au frais directement sur le site. Tu peux le précommander ici https://tickets.dourfestival.be.

Attention, pour le bien-être de ta personne, on te recommande évidemment de rester hydraté tout au long de la journée en buvant de l’eau !

 

 

 

2- Une tente avec un signe distinctif, tu choisiras

C’est bien beau de récupérer ses cannettes de Jupiler, mais comment retrouver ta tente parmis cette grande mosaïque Quechua ? On te conseille donc de prévoir un signe distinctif à poser sur ou autour de ta tente. Le drapeau breton est proscrit (tu risques de ne pas être le seul, même à Dour). On te conseille plutôt de laisser des marques sur le devant de ta tente pour la rendre unique. Si la créativité est ta meilleure arme, lance toi dans une structure avec les canettes de Jupiler (vides) et érige ton propre totem !

 

 

 

3- Le combo banane / lunettes de soleil

 

Accessoire ULTIME du festivalier qui ne veut pas perdre ses clopes lorsqu’il se lancera dans un slam géant pendant le concert de Booba, la banane va devenir ta meilleure amie pendant ces 5 jours. Cuir, plastique, à motif ou à couleur uni, chacun peut y trouver son goût ! On avait d’ailleurs pu constater le grand retour de la banane dans cet article http://www.twentymagazine.fr/articles/live/over-pop/fashion-weak-la-face-cachée-du-sac-banane

Deuxième must-have niveau accessoires, les fameuses lunettes de soleil ! On ne va pas se mentir, 5 jours de festival ça fatigue ! Protège tes beaux yeux et n’hésites pas à enfiler une paire de lunettes rectangulaires, aux verres jaunes ou bleus, ou celles avec des flammes sur les cotés.. Bref, tu as l’embarras du choix !

 

 

 

4- Repérer les lieux et la timetable

 

Alors oui certes, être perdu dans un festival permet parfois de faire de belles rencontres. Mais 80% des cas, c’est quand même relou.

N’hésites donc pas à faire un premier tour du site avec tes potes pour repérer les nombreux bars, les toilettes, les postes de secours et fixez vous un point de rendez vous et une horaire approximative afin de faciliter les retrouvailles. De plus, pense à noter les horaires de passage et les scènes de tes artistes préférés pour éviter les mauvaises surprises de type : « Je comprend pas, c’est qui cette meuf en tutu rose qui hurle au micro ? Je voulais voir Lomepal moi ».

 

Crédits © Tomas Vieira

 

 

 

Par Sébastien Boucherau, festivalier paré à toutes les éventualités !

Rechercher

×