Saturday Nike Fever #3 : Funky Family (part 1)

A l’occasion de la ré-édition des mythiques Nike Air Force One, une poignée de Twenty se sont emparés du sujet pour rendre hommage à ces véritables icônes pop !
01/12/2017

 

 

1982-2017

 

 

Jeune fille passionnée par les photos de Jamel Shabbaz et les clips de Missy Elliott, je tombe en 2007 sous le charme de la Air Force One. Aujourd’hui, je décide de parcourir les quartiers de ma ville pour comprendre ce qui en fait encore le succès après 35 ans et près de 2000 modèles différents. C’est en me promenant du sud de Paris au  nord de Paris, de Notre-Dame au Sacré-Coeur en passant par Belleville et la Porte d’Ivry que je rencontre des filles et des garçons de tout âge, occupation et culture. Ils incarnent alors pour moi cette diversité propre à la paire de basket la plus vendue au monde.

8 parisiens, 8 portraits, 8 histoires, 8 façons de se l’approprier.

 

 

1- Téo, 10 ans, collégien et amateur de basketball.

 

 

 

 

C’est quoi la paire de Air Force One de tes rêves ?

C’est une Air Force One basse bleue et rouge rayée. Elle est surtout en tissu, avec les coutures de séparation et le « AIR » en cuir, du 3M (matière réfléctive) sur les bandes blanches devant et une semelle glow in the dark (matière qui « brille » dans la nuit). J’ai utilisé mes couleurs préférées, et c’est aussi les couleurs de la France. Je trouve que le cuir fait ressortir les autres matières, et après j’ai choisi du 3M et le glow in the dark parce que je trouve ça stylé

 

 

 

 

Qu’est ce qu’elle te permet de faire ?

De me retrouver si je suis perdu dans la nuit, mais je jouerai pas au basket avec, je préfère les montantes pour jouer.

 

 

 

2 - Maati Malki, 19 ans, étudiant en école de commerce.

 

 

2 - Maati Malki, 19 ans, étudiant en école de commerce.

 

La Air Force One, ça représente quoi pour toi ? Le modèle le plus emblématique de chez Nike ? Parle moi de ta première paire : où tu l'as achetée ? Pourquoi ?

Ma première paire était une Air Force One ID, je l’ai achetée avec mes parents. Je voulais une paire que personne n’avait et j’aimais bien l’idée de pouvoir customiser sa paire, de la rendre unique.

 

C’est quoi ton premier souvenir avec des Air Force One ?

J’ai customisé ma paire de Air Force One avec un swoosh Gucci et la réaction de ma mère quand elle l’a vue était assez marrante, elle ne comprenait pas.

 

Parle moi de la paire que tu portes : pourquoi tu l’as personnalisé ? Qu’est ce que tu voulais ajouter à la paire ?

Je suis un grand fan de Gucci et je voulais absolument une paire de Gucci mais aucune paire ne me plaisait vraiment. Du coup j’ai acheté une paire de Air Force One et j’ai mis un swoosh Gucci à la place du swoosh d’origine pour avoir une paire Gucci facile à mettre et que je peux mettre tout les jours.

 

 

Qu'est-ce qui rend les Air Force indémodable d’après toi, même après 35 ans ?

C’est un modèle vraiment basique et passe partout, tout le monde peut mettre des Air Force One, mon père a des Air Force One et c’est sa seule paire de sneakers ! Le fait que ce soit un modèle basique et très classique permet de le revisiter assez facilement et c’est pour ça qu'en 35 ans on a vu toute sortes de déclinaisons et une multitude de coloris. C’est la paire idéal pour la customisation ou les collaborations.

 

 

4 - Jennifer Abeyratne, 20 ans, étudiante en économie et gestion.

 

 

C'est quoi la Air Force One pour toi ?

C'est une icône urbaine, que tout le monde a dans son placard.

 

Parle moi de ta première paire : où tu l'as achetée ? Pourquoi ?

La première paire que j’ai acheté, une paire de Air Force O bleue électrique et vert pomme. Je l’ai racheté à un ami à 20€, j’avais 13 ans et j’économisais mes sous comme je pouvais. De base je voulais absolument une paire de Air Force 1 blanche, mais je demandais rien aux parents alors c’est la seule qui m’était abordable ! C’était une paire en 40, je fais du 37. Je m’en fichais pas mal à l’époque, je serrais les lacets et je la portais quand même. Je l’ai encore, enfouie dans mon placard aujourd’hui, je l’airéessayée mais bonjour les pieds de clowns !

 

Parle moi de la paire que tu portes : qu’est ce qui t’as séduit ? pourquoi celle là et pas une autre ?

De base j’étais déterminée à prendre la paire de AF1 blanche basique (encore une fois), sauf qu’au moment de demander ma taille j’ai vu celle ci. C’est la semelle olive, surtout les inscriptions sur le côté qui m’ont vraiment plu, j’adore son côté « urban » et militaire. J’ai un gros coup de coeur sur les petits détails dans les vêtements et les paires.

 

 

Qu'est-ce qui rend la Air Force One indémodable d’après toi, même après 35 ans ?

Elle attire une multitude de personnes de différents milieux, âges, styles. Du coup, chaque personne va la porter différemment et c’est ce qui la rend indémodable. La paire s’associe avec tout, aussi bien avec un costume, une robe ou un jean. Elle est facile à porter.

 

 

 

 

4- Julien Ea, 20 ans, artiste (RKO)

 

 

Que représente la Air Force One pour toi ? Une paire qui m‘aura suivi dans plusieurs étapes importantes de ma vie. Parle moi de ta première paire : où tu l'as achetée et pourquoi ? qu'est-ce qui t'as poussé à l'acheter ?

Ma première je l'ai eu au collège, en 5ème. Un cadeau de mon père pour mon anniversaire. Quand je l'ai choisi il m'a dit que le nom venait de l'avion du président américain. D’ailleurs les coloris de la paire me faisaient penser à un avion : un dégradé blanc- vert sur la partie haute de la paire et un swoosh argenté. C'était purement esthétique. La plus belle paire du magasin !

 

 

 

C’est quoi ton premier souvenir avec des Air Force One ?

L'une des premières fois que j’ai vu la Air Force 1 c'était sur MTV avec Nelly mais à cette époque là je m'en fichais un peu, mes parents m'habillaient encore à leur guise. Si je portais des baskets ce n'était que pour les salir au foot. La première paire que j’ai eue elle est morte à Deauville, engloutie par la mer...

 

Parle moi de la paire que tu portes : qu’est ce qui t’as séduit ?

C'est une paire que j'ai acheté l'année dernière et que j'ai choisi pour ses couleurs : j'étais dans une nostalgie de l’univers Billionaire Boys Club/Icecream. La paire se prêtait parfaitement au moment. J'ai du l’acheter 50€ sur eBay !

 

 

 

Qu'est-ce qui rend la Air Force One indémodable d’après toi, même après 35 ans ?

Je dirais qu’elle est iconique par sa façon d'avoir traversé les époques et de faire les montagnes russes dans l'esprit des gens : disparaître, revenir plus fort avec des nouveaux coloris, de nouvelles déclinaisons qui mettent bien. Mais par dessus tout, c’est la forme de la paire qui est géniale. Simple et imposante, elle fait « BOOM ».

 

 

 

 

Par Léa Farran, 20 ans

 

Retrouvez la partie 2 sur Twenty Magazine ! 

Rechercher

×