Twenty X We Love Green : Qui sont les artistes les plus écolos du festival ?

On s’est toujours demandé: à part le nom, qu’y-a-t-il de vraiment vert à We Love Green ? Les animations ? Les tote bags ? Les Workshop ? Voici une liste non exhaustive des artistes engagés à ne surtout pas rater pour l’annuelle COP musicale.
12/05/2018

 

 

Tyler, The Creator, empereur des parcs naturels :

 

 

            Si tout le monde a pu voir dans le titre du dernier album de Tyler, Flower Boy, une claire référence à sa sexualité qui le tourmente, on ne peut pas passer à coté de la portée écologiste de l’oeuvre. Le rappeur affiche clairement son attachement à la cause environnementale en posant au milieu d’un champ de tournesols, entouré d’abeilles — espèce menacée pourtant essentielle à notre biodiversité. Cette pochette idyllique — dont le soleil couchant assoit une ambiance apaisante — évoque une contrée où la nature aurait repris ses droits et se serait défaite de l’impact nocif de l’homme. Et si on rasait tout pour faire pousser des parcs naturels ? Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que Tyler, The Creator mène sa bataille écologiste, déjà en 2013 son album portait le nom d’un animal en voie de disparition: WOLF, et dans lequel on trouvait de jolies phrases engagées comme: « Make sure you never meet again like goddamn vegans ! ‘Cause when I hear your name I cannot stop cheesing ».

 

 

Björk, pour un monde plus bio :

 

 

            Disons-le dès maintenant, on ne trouvera pas plus vert que Björk ! Sa carrière entière est fondée sur l’écologisme. Ayant grandi dans une communauté hippie en Islande, elle fut très vite sensibilisée à la cause environnementale au point d’en faire la pierre angulaire de ses albums aux noms évocateurs Biophilia, Utopia, etc. Elle va jusqu’à bâtir un fond dédié à la relance économique de son pays, suite à la crise économique de 2008 : le « Björk Fund ». Il vise à aider le développement d’entreprises socialement et économiquement durables qui valorisent les ressources en eau et énergies renouvelables de l’Islande. Que pouvons-nous dire de plus ? Si ce n’est que Björk redonne ses lettres de noblesse à la We Love Green.

 

 

King Krule, roi de la jungle :

 

 

 

            Si pour les complotistes King Krule est sans concession un reptilien pur et dur depuis qu’il a affirmé son état « lézardesque », pour nous, cet enfant du zoo ne fait qu’un avec les animaux. Mi-homme mi-requin — si on en croit la quinzième piste de son dernier album —, King Krule semble être un fervent défenseur des thèses darwinistes et peut-être rêve-t-il d’un retour en arrière afin de provoquer un choc évolutionniste et engendrer ainsi des mutants : mi-hommes, mi-animaux. Du moins, c’est ce que le nom de son album The OOZ (pour the Zoo) laisse entendre : faire du monde une jungle géante où hommes et animaux se confondent.

 

 

Charlotte Gainsbourg, pour un cours de recyclage :

 

 

            Si Kierkegaard avait pu écouter Rest, il l’aurait surement désigné comme étant l’album du « ressouvenir ». Charlotte Gainsbourg nous livre ici une véritable leçon de recyclage: c’est avec les souvenirs, le passé et la mélancolie berçante du temps qui s’écoule que l’on fait de bons albums. Ne jetez donc pas les déchets de votre mémoire, recyclez-les en chansons !

 

 

Migos, pour un deuxième cours de recyclage :

 

 

            Si jamais vous avez trouvé un flow efficace qui plait à tous vos potes, faites comme les Migos : multipliez-vous par trois, faites la même chose en plusieurs fois, recyclez, on n’y verra que du feu, pas de gâchis !

 

 

Moha La Squale, pour un troisième cours de recyclage :

 

 

            Si jamais vous avez trouvé un flow et des références efficaces qui plaisent à tous vos potes, faites comme Moha La Squale: inscrivez-vous aux Cours Florent, baladez-vous dans votre quartier, récitez les noms de vos rues tous les dimanches devant une caméra, recyclez, on n’y verra que du feu, pas de gâchis !

 

 

Envie de gagner tes places pour We Love Green ? Rendez vous sur notre page Facebook pour le concours #hugatreechallenge Une surprise se cache aussi dans la section « annonces » de notre network pour faire des économies

 

 

Par Noury Kamel, 22 ans, étudiant. 

Rechercher

×