AÖME : les super nanas de la pop française

S’il y a bien un groupe à surveiller de près, c’est celui-ci ! Léana, Jade et Lynn, trois soeurs toulousaines, plus connues sous le doux nom d’AÖME cartonnent sur Youtube et ont déjà deux singles à leur compteur. Rencontre.
15/03/2019

 

 

Vous avez déjà pu apercevoir l’une d’elles sur un plateau télé. Lynn a participé à The Voice Kids 3, en 2016, et on peut dire qu’elle a marqué les esprits, soutenue par sa maman et ses deux soeurs. Après que l’aventure ait pris fin, le groupe AÖME se forme, les trois jeunes femmes réalisent plusieurs covers à succès (la liste n’est pas exhaustive) dont Shape of you d’Ed Sheeran, The Greatest de Sia ou encore Dommage de BigFlo & Oli. En septembre dernier, elles sortent leur premier titre intitulé Mille Couronnes et quelques mois plus tard, c’est Are you the girl ?, leur deuxième single qui voit le jour. Rencontre.

 

Twenty : Qui êtes vous ?

Léana : Nous sommes un groupe de trois soeurs (dont deux jumelles) toulousaines qui adorons chanter ensemble. Notre particularité à nous, c’est nos voix et nos harmonies.

 

Twenty : Pourquoi ce nom de groupe ?

Lynn : AÖME vient de la syllabe sanskrit « Om̐ » qui fait référence, chez les Hindous, au premier son de l’univers. Cette syllabe, lorsqu’elle est écrite, forme un 3 (NDR : en devanagari, l’une des écritures les plus employées au Népal et en Inde du Nord), ce qui fait écho à notre groupe.

Léana : Dans notre vie de tous les jours, cette syllabe a une symbolique puissante et je dirais même qu’elle résonne en chacune de nous. On a choisi de lui ajouter un A au début pour marquer le commencement et un E à la fin comme marque du féminin.

 

Twenty : Comment définiriez-vous votre univers musical ?

Jade : Je dirais qu’on fait de la pop/ électro française. On a un univers mystérieux et vous le verrez par la suite, mais chacun de nos titres a son identité et dévoile une partie de nous différente parce qu’on est plurielles derrière une seule entité.

 

Twenty : Lynn, tu as participé à The Voice Kids 3 et ton passage n’est pas passé inaperçu. Pourquoi avoir choisi d’être à trois plutôt que solo ?

Lynn : C’est vrai qu’au début quand j’ai fait The Voice Kids, j’envisageais plutôt une carrière solo. Après mon élimination, on s’est dit que finalement ce n’était pas une mauvaise idée de continuer à trois. Je me sens dans mon élément avec mes soeurs, on s’entend bien et on avait vraiment envie de chanter ensemble et de faire des projets.

Jade : Plus jeunes, on chantait déjà à des mariages mais c’était toujours chacune son tour donc c’est vrai qu’au départ on y pensait pas vraiment. Puis, on a commencé à faire une reprise ensemble, puis deux, puis trois et ainsi de suite et ça s’est imposé comme une évidence.

 

Twenty : En septembre dernier, vous sortez votre premier single : Mille couronnes. De quoi ça parle ?

Léana : Pour l’instant, cette chanson est la plus importante à nos yeux et on a vraiment envie de la mettre en avant. C’est la première chanson que l’on a écrite avec Antoine Graugnard qui nous a guidées, conseillées et formées. C’est un morceau assez métaphorique. Les mille couronnes c’est l’image d’une lumière qui se déploie sur quelque chose de sombre et comme on le chante les « Mille couronnes, de feu éclairent le ciel de milliers d’étoiles. »
  

 

Twenty : Qu’en est-il de votre titre Are you the girl ? et justement qui est-elle ?

Jade : C’est l’histoire d’une personne très proche de nous qui « serpent(ait) entre deux eaux », qui se cherchait et Are you the girl ? est une manière plus gaie d’exprimer cette quête d’identité et de savoir si c’est cette fille-là qui lui fait ressentir ce qu’elle n’avait jamais ressenti auparavant. Après, on n’a pas non plus fait cette chanson pour se revendiquer féministes.

Léana : Surtout qu’aujourd’hui, le terme féministe est repris à toutes les sauces. C’est limite devenu un terme fourre-tout alors qu’avec Are you the girl ? on voulait juste légitimer cette étape de la vie qui consiste à trouver qui l’on est et qui l’on aime. Je pense que c’est un questionnement normal par lequel on passe toutes et tous. Ma définition du féminisme serait la revendication d’une égalité entre les femmes et les hommes, que l’on soit sur un piédestal sans qu’un sexe cherche à prendre le dessus sur l’autre.

 

 

Twenty : Comment gère-t-on sa carrière quand on est aussi jeunes que vous (21 et 16 ans pour les jumelles) ?

Lynn : Jade et moi étudions à côté de la musique, on est en première au lycée. On arrive assez bien à mêler les cours et la musique qui occupe tous nos weekends et nos vacances. D’ailleurs, c’est vraiment très rare que ça déborde sur l’école. On a réussi à trouver une certaine harmonie. 

Léana : J’ai fait deux ans au conservatoire de théâtre de Toulouse puis j’ai commencé à travailler et maintenant j’ai décidé de me consacrer pleinement à la musique. Ce qui se passe en ce moment pour nous est vraiment l’aboutissement de quelque chose de fort et je me vois en faire mon métier. Si je ne fais pas ça je ne vois pas ce que je pourrais faire d’autre dans ma vie. Je pense vraiment avoir trouvé ma voie ou du moins je l’espère.

 

Twenty : C’est quoi avoir 20 ans ou presque pour vous ?

Léana : Selon moi, c’est la meilleure période ! Une transition entre l’adolescence et l’âge adulte même si, des fois, ce n’est pas facile. Tu dois prendre des responsabilités alors que tu as encore un pied dans l’adolescence. J’aime beaucoup materner mes petites soeurs comme je suis l’ainée mais je sais qu’elles ont aussi ce rôle-là avec moi. Et puis pour résumer, avoir la vingtaine c’est le moment où tu te découvres, où tu te lances dans le monde professionnel et où tu t’émancipes. Je pense que c’est aussi un âge où l’on peut s’autoriser à être à la fois une ado et une femme.

 

Twenty : Quel conseil donneriez-vous à un jeune de notre âge qui souhaiterait se lancer dans la musique ?

Aöme : Fonce !

Lynn : N’écoute personne et surtout pas ceux qui te disent que ce que tu fais n’a pas de valeur, et qu’être chanteur n’est pas un métier. Il faut travailler pour réussir et ne jamais baisser les bras !

 

 

Pour plus d’infos : https://www.facebook.com/AomeOfficiel/

Crédit photos : Florian Gilbon

 

Par Kahina Boudjidj, 24 ans

 

 

Rechercher

×