C'est dur d'organiser une expo, quand on est jeune ?

Twenty a rencontré Romain et Marie, deux jeunes à l'origine de l'expo BAN, réunissant douze photographes internationaux, à Saint-Ouen, pour leur poser quelques petites questions, une fois le rush de l'expo passé.
30/11/2019

 

1. En deux mots, c'était quoi le concept de l'expo ? 

L'exposition BAN, a pris place à l'Orfèvrerie, Saint-Denis, et a réunit douze photographes internationaux autour du thème "être au ban, être à part... et finir par se rassembler". Son originalité tient à sa collaboration avec le REDSTAR, club de foot mythique de Saint-Ouen, dont les jeunes joueurs/se sont les commissaires associés de l'exposition. Des ateliers d'écriture ont été organisés avec eux en amont du vernissage ; leurs textes sont présentés avec les photographies. 

 

Crédit photo : Henrike Stahl 

 

2. C'est quoi le plus dur, quand on doit organiser une expo ? Trouver un lieu ? Réunir les oeuvres ? Gérer les artistes ? S'organiser ? 

Le plus difficile dans l'organisation d'une exposition comme la notre est de trouver les financements, dans notre cas nous avons lancé une campagne de crowdfunding sur le site kisskissbankbank. Cette exposition est entièrement auto-produite, nous n'avions pas les moyens d'avoir un attaché de presse, des régisseurs à plein temps pour le montage et le démontage ou encore un community manager... L'organisation n'a donc pas toujours été facile mais grâce à notre complicité et notre complémentarité nous avons réussi et nous sommes très fiers du résultat. 

 

Crédit photo : Valérie Kaczynski

 

3. C'était votre première expérience, en la matière ? Comment avez-vous personnellement géré le projet ? Vous faites des choses à côté ? Pas trop compliqué de tout faire en même temps ? 

Marie : Pour ma part, j'avais déjà participé à l'organisation de plusieurs expositions mais c'est la première fois que "je signe" le commissariat, que c'est mon projet, la pression était donc grande mais j'étais très bien entourée, notamment d'Henrike Stahl (photograhe de l'exposition, co-organisatrice et co-commissaire) ainsi que de Romain. J'ai dû arrêter mes différentes collaborations pour me concentrer à pleins temps sur le projet mais j'en suis très heureuse. 

Romain : Quant à moi, je termine mes études de droit. Marie m'a proposé de travailler avec elle sur son grand projet et j'ai tout de suite sauté sur l'occasion ! J'avais envie de faire quelque chose à côté de mes études et travailler avec Marie c'est mieux que tout ce que je pouvais imaginer ! C'était ma toute première expérience de ce genre (après une première expérience entrepreneuriale dans la mode) et j'ai adoré ça. 

 

4. Est-ce que c'est plus dur ou plus facile, pour les jeunes, de se lancer dans ce genre de projets ? Avez-vous bénéficié d'aides ? Auriez-vous aimé être plus accompagnés ?

Etre jeune n'est pas une barrière à l'entrée pour organiser des expositions. Au contraire, on a l'énergie nécessaire et une vision à apporter à ce monde là. 

On a été aidés pour nos amis et les artistes, mais on a vraiment monté ce projet seuls de bout en bout avec Henrike Stahl. On est contents que ça ce soit passé comme ça, on a appris des millions de trucs en très peu de temps ! 

 

 Crédit photo : Henrike Stahl 

 

5. Comment on fait pour faire bouger les gens à Saint Denis ? 

C'était un des grands objectifs de cette exposition. On a essayé de pas mal communiquer avant le vernissage sur le lieu, sur les artistes exposés, sur les ateliers avec le RED STAR...  Et ça a fonctionné, on a reçu environ 500 personnes le soir du vernissage et 3 000 sur les trois semaines d'expo !

On a aussi eu pas mal d'articles de presse (Libé, Le Parisien, Vice, Hypebeast) et de partages sur les réseaux sociaux. Enfin, on a organisé des évènements pendant l'expo (concerts, diners, visites privées...) et on a fait une grande campagne d'affichage de rue. 

Quoi qu'il en soit, on attendait autant de visiteurs du 93 que de Paris. On a réussi et on en est très heureux.

 

6. Un conseil, pour les jeunes qui aimeraient aussi organiser leur propre expo ? 

Ne pas avoir peur de se lancer, persévérer et croire en son projet ! 

 

 

Exposition BAN 

18 octobre - 10 novembre 2019

L'Orfèvrerie, Saint Denis

 

 

Rechercher

×