Zimmer : " je plonge le public dans un univers fantasmé

Zimmer dévoile un clip 3D captivant pour son nouveau single ‘Mayans’.
28/05/2019

 

Le monde de l’électro n’a qu'à bien se tenir car le moins que l’on puisse dire c’est que Zimmer s’impose sur la scène musicale.

Talent français ayant grandi entre Annecy et la Californie, il parcourt les continents pour transmettre son énergie musicale, d’Amérique jusqu’en Asie.

 

Avec des dernières sorties remarquées comme les singles ‘Landing’ et ‘Wildflowers’, Baptiste aka Zimmer évolue au sein du label indépendant Roche Musique (maison de Darius, Kartell, FKJ, …). Aujourd’hui le DJ/Producteur revient avec ‘Mayans’, un clip impactant. Il est intégralement composé en images de synthèse, le clip est réalisé par Claire Palliser du studio de création H5. On y retrouve un voyage imaginaire pour le moins hypnotique et mystérieux dans lequel toute une évolution et construction rythmée se met en place.

 

Zimmer a éveillé notre curiosité, il répond en exclusivité à nos questions.

 

 

 

Quelle est l’histoire que tu souhaites raconter dans ce clip ?

C’est un clip qui a plusieurs lectures. Je préfère laisser chacun interpréter le clip à sa façon. Mais si je dois donner quelques clés, ce qui domine c’est l’idée de foule, d’union du groupe autour de quelque chose. La progression, le changement d’état de l’individu à la foule. Il y a aussi l’image de l’énergie solaire qui est forcément présente.

Que voulais-tu transmettre au travers de ce clip ?

Quand j’ai fait le morceau, j’avais cette image en tête de procession mystique, de désert, et cette couleur rouge qui dominait. C’était des sensations, quelque chose de presque animal, car le track est finalement très simple, avec la basse qui joue la même note tout le long du morceau, mais qui évolue et se transforme. Ca créé quelque chose d’hypnotique qui me plait. Avec Claire (la réalisatrice) on a essayé de retranscrire ça en images.

Cela annonce la couleur de ton premier album ? 

Autant dans l’image que dans le son, oui. C’est un album plus radical, avec des tracks comme celui-ci, qui sont plus sombre, mais aussi des moments de lumière.

Tes origines ?

J’ai grandi entre Annecy et la Californie, avant de bouger à Paris il y a une dizaine d’années. J’ai aussi vécu un peu à Berlin, Guadalajara (Mexique) et New York dans les dix dernières années.

‘Mayans’ est bien ton premier clip en 3D ?  

Oui. J’aime la démarche de la 3D car elle permet de proposer une vision irréelle, rêvée, grandiose. Ca fait écho à ma démarche de musicien électronique où je crée des sons qui n’existent pas dans le réel, où je plonge le public dans un univers fantasmé.

 

Par Selena Faider

« Mayans » est extrait de son 1er album qui sortira en septembre prochain, à écouter ici : https://rochemusique.lnk.to/ZIMMERMAYANS

 

Rechercher

×